L’Administration Pénitentiaire en Gironde

La Direction de l’Administration Pénitentiaire rattachée au Ministère de la Justice depuis 1911, gère les prisons françaises

Extraits de la Loi pénitentiaire du 24 novembre 2009
Article 1 : « Le régime d’exécution de la peine de privation de liberté concilie la protection de la société, la sanction du condamné et les intérêts de la victime avec la nécessité de préparer l’insertion ou la réinsertion de la personne détenue afin de lui permettre de mener une vie responsable et de prévenir la commission de nouvelles infractions.  »

Article 2 :« Le service public pénitentiaire participe à l’exécution des décisions pénales. Il contribue à l’insertion ou à la réinsertion des personnes qui lui sont confiées par l’autorité judiciaire, à la prévention de la récidive et à la sécurité publique dans le respect des intérêts de la société, des droits des victimes et des droits des personnes détenues. Il est organisé de manière à assurer l’individualisation et l’aménagement des peines des personnes condamnées.  »

Les Adresses Utiles :

Centre pénitentiaire Bordeaux – Gradignan
Capacité d’accueil : 428 places
17, rue de Chouiney
Boite postale 109
33173 Gradignan Cedex
Tél : 05.57.96.57.57
Fax : 05.56.75.19.26

RDV parloirs bâtiment A : 05.56.89.47.30
RDV parloirs bâtiment B : 05.57.96.57.59

Accueil des familles en attente de parloir
Association « Chalet bleu »

34, rue de Chouiney
33170 Gradignan
Tél : 05.56.89.45.11

Composition du centre pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan :
         – Deux quartiers pour les hommes majeurs
         – Un quartier pour les femmes majeures
         – Un quartier pour les mineurs
         – Un quartier de semi-liberté et un centre de peine aménagée (CPA)

Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Bordeaux (DISP)
188, rue de Pessac
33000 Bordeaux
Tél : 05 57 81 45 00
Fax : 05.56.96.27.75

Direction départementale des Services pénitentiaires
d’insertion et de probation (SPIP de la Gironde )

37, rue Général de Larminat
33000 Bordeaux
Tél :05.56.56.99.00
Fax : 05.56.24.92.31

Les Informations Pratiques :
     Le centre pénitentiaire est un établissement pénitentiaire qui comprend au moins deux quartiers à régime de détention différents : une maison d’arrêt et un centre de détention et/ou maison centrale.

     La maison d’arrêt est une prison qui reçoit les personnes avant leur jugement (détention provisoire) ainsi que les condamnés dont le reliquat de peine définitive est inférieur ou égal à un an d’emprisonnement.

     Les établissements pour peine sont constitués des maisons centrales pour les condamnés à de longues peines, des centres de détention qui hébergent les condamnés à des peines moyennes, des centres de semi-liberté qui concilient peine d’emprisonnement la nuit et activité extérieure le jour (travail, études), et enfin des centres pour peines aménagées qui reçoivent les détenus volontaires faisant l’objet d’une mesure de semi-liberté ou d’un placement extérieur dans une perspective de réinsertion sociale. (Le placement sous surveillance électronique fixe ou mobile est possible sous certaines conditions légales.)

     Le centre de peines aménagées est un établissement pénitentiaire qui reçoit des détenus volontaires faisant l’objet d’une mesure de semi-liberté ou d’un placement à l’extérieur (pour ceux dont le reliquat de peine est inférieur à un an). Cela leur permet de concrétiser un projet de réinsertion.

     Les services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP) regroupent au niveau départemental l’ensemble des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation (C.P.I.P ) qui agissent en milieu ouvert et fermé. Les SPIP participent à la prévention des effets désocialisants de l’emprisonnement sur les détenus, aident à préparer leur réinsertion sociale tout en favorisant le maintien des liens sociaux et familiaux. Ils concourent à la personnalisation des peines et à la préparation des décisions de justice pénale. Enfin, ils garantissent le contrôle des personnes sous main de justice.

Un Point d’Accès au Droit (P.A.D. en milieu Pénitentiaire) a été créé en 2003 à la Maison d’Arrêt de Bordeaux- Gradignan

Qu’est ce qu’un PAD ? Qu’est ce que l’accès au droit ? Pour information : consulter le site internet du CDAD de la Gironde – rubrique : Présentation/ Qu’est ce que l’accès au droit ? et La rubrique Structure d’accès au droit-Point d’accès au droit (PAD)

     Un point d’accès au droit en milieu pénitentiaire est un lieu où se réalisent des actions telles que des consultations juridiques gratuites données par des professionnels du droit (avocats ou juristes) dans tous les domaines du droit, excepté pour des questions relatifves au dossier pénal à l’origine de la détention ainsi que celles relatives aux mesure disciplinaires. De même peuvent être organisées des réunions d’informations collectives sur des thèmes comme le droit de la famille, le droit du travail, le droit de la consommation, etc.. tout ce qui peut aider à la réinsertion du détenu à sa sortie de prison.

     En Gironde, sont organisées au Centre Pénitentiaire de Bordeaux-Gradignan dans le cadre du Point d’accès au droit pénitentiaire, des consultations juridiques gratuites par un avocat ou par des juristes de l’association Infodroit  : s’adresser au SPIP de la maison d’arrêt .

Pour plus d’informations sur l’Administration Pénitentiaire : www.justice.gouv.fr dans la rubrique « prison et réinsertion ».

Mise à jour août 2017